99 dessins pour ne plus faire de fautes


Sandrine Campese, notre experte en orthographe pleine d’esprit, vient de publier un nouveau livre, 99 dessins pour ne plus faire de fautes. Elle fait appel à notre mémoire visuelle en illustrant de façon ingénieuse l’écriture des mots qui nous posent des problèmes au quotidien.

99dessins« Cession » ou « session » ? « Filtre » ou « philtre » ? « Pause » ou « pose » ? « Ballade » ou « balade » ? Autant de pièges dans lesquels nous tombons régulièrement. Sandrine Campese a donc imaginé une méthode mnémotechnique simple et inédite : rendre les règles orthographiques… graphiques ! Chaque dessin est accompagné d’un texte clair qui rappelle les règles de base, revient sur l’étymologie et n’oublie pas de signaler les fameuses exceptions.

Soutenu par le Projet Voltaire, cet ouvrage est un guide diablement efficace pour retenir une bonne fois pour toutes l’orthographe de ces mots pièges. Sandrine Campese nous en parle :

Pourquoi avoir voulu illustrer des règles de français ?
Sandrine Campese : Parce qu’une image vaut mille mots ! Dans mon précédent ouvrage, Orthotweet, j’avais déjà tenté de réduire à leur plus simple expression (140 caractères) les principales règles de français. Cette fois, j’ai voulu pousser le concept plus loin en m’adressant à l’intuition plutôt qu’à l’intellect. Un jour, un ami musicien m’a confié le truc qu’il utilisait pour se rappeler que la ballade est musicale : il visualisait les deux ouïes en forme de « l » d’un violoncelle. L’idée de mon nouveau livre était née !

Comment avez-vous procédé ?
Sandrine Campese : Après avoir dressé la liste des mots qui sont le plus souvent mal orthographiés, j’ai identifié la lettre sur laquelle portait la difficulté. J’ai ensuite cherché par quel objet ou quel symbole je pouvais la remplacer. Il fallait trouver un élément qui ait du sens et qui s’intègre parfaitement au mot, pour que le visuel soit à la fois compréhensible, mémorisable et agréable à regarder !

En quoi est-ce une méthode efficace pour améliorer son orthographe ?
Sandrine Campese : L’idée d’utiliser des moyens mnémotechniques pour retenir des informations n’est pas nouvelle. La preuve : « mais ou est donc or ni car » a bercé des générations d’écoliers ! Mais l’exercice a ses limites, alors que la « mnémographie », le recours à l’image, ouvre le champ des possibles : aborder davantage de points, frapper la vue et l’imagination (idéal pour la mémorisation) et parler à tout le monde, de l’enfant qui découvre l’orthographe à l’adulte qui se remet à niveau, en passant par l’étranger qui apprend le français. Et si le livre permet en plus de s’amuser, alors le pari sera gagné à coup sûr !

99dessins_couverture2


26 réponses à 99 dessins pour ne plus faire de fautes

  1. Gérard dit :

    Bonjour
    Existe t’il une version électronique par exemple pour Kindle? Pour des gens qui voyagent cela permettrait d’avoir le livre avec soi…..

  2. Bonjour,

    Ce livre me paraît très intéressant.

    J’aimerais savoir s’il est possible de l’acheter au Québec. Si oui, à quel endroit et à quel prix (dollars canadiens).

    Merci,

    Danielle Malenfant

  3. Bouteloup Claude dit :

    Bonsoir ! J’ai eu la curiosité d’aller regarder les quelques exemples donnés sur le « lien » qui présente votre livre. A la page de « l’année sabbatique », j’ai été attiré par le « tampon de la poste » en haut à droite du dessin : est-ce « à dessein » que vous orthographiez « Taïti » ? Y a-t-il un jeu « Cherchez l’erreur ! » au hasard des pages de votre livre ? Et si oui, peut-on gagner un exemplaire du livre susdit ? Ce qui serait pour moi un plaisir, tant l’aperçu que j’ai découvert me donne envie de voir l’ensemble !
    Je « m’amuse » toujours beaucoup à dénicher les « erreurs » d’orthographe sur tous supports imprimés (ou « écran » !), en particulier dans la PQR (tout en respectant le travail de ses artisans !).
    Quoi qu’il en soit, et quelles qu’aient été les raisons de votre choix, BRAVO pour votre travail !
    Bien cordialement,

    • Sandrine dit :

      Bonjour Claude, vous avez l’oeil ! Il s’agit en effet d’un vieux tampon que je trouvais joli. « Taïti » n’est autre que la graphie ancienne de « Tahiti ». 🙂 Concernant les fautes que vous dénichez dans les médias, n’hésitez pas à les partager sur notre page Facebook http://www.facebook.com/Projet.Voltaire ou notre compte Twitter @Projet_Voltaire. Merci de votre sympathique message, bon week-end !

  4. Nader Kaldes dit :

    J’ai oublié de vous dire que j’enseigne le Français au Québec et j’utilise le système de France dans ma façon d’enseigner

    • Sandrine dit :

      Bonjour Nader, un grand merci pour votre message. Vous nous direz si le livre a tenu ses promesses vis-à-vis de vos élèves. À bientôt !

    • Emmanuel Finot dit :

      Bonjour Nader, tu as commis une faute de typo. « français » quand il ne désigne pas directement une personne et encore s’il n’est pas adjectif reste en bas de casse.
      – Un Français parle français.
      – Un Français trompettiste
      – Un trompettiste français
      cordialement.
      Correctorman

  5. Nader Kaldes dit :

    Bonjour
    je suis un enseignant de Français pour des classes d’accueil. Je pense que ce livre va beaucoup m’aider

    • Kezi dit :

      Chère Nader K, si vous êtes enseignant, vous devriez savoir que l’on écrit Français (F majuscule) quand on parle des personnes ayant la nationalité française, mais on écrit français (f minuscule) quand on l’enseigne.

  6. vicet dit :

    Cette technique de mémorisation est tout simplement fabuleuse. Je l’utilise pour aider les enfants.
     » plus besoin de faire d’eFForts pour faire de la biCYcleTTe sur l’orthographe et la grammaire. » C’est un jeu d’enfant.
    J’aurais pu faire de jolis dessins sur (effort et bicyclette) dommage.
    Des dessins j’en ai pleins à vous offrir.
    Vive le dessin et les histoires pour bien écrire !
    CAROLE

  7. de Larminat dit :

    Ce livre semble intéressant mais il est un peu dommage que Projet Voltaire recommande la vente du livre chez Amazon alors qu’il devrait soutenir en premier des libraires qui font un vrai effort pour les livres et pas Amazon qui cherche à « manger » tout le monde et imposer sa loi.
    Un peu décevant.

    • Sandrine dit :

      Vous avez raison, il faut valoriser les petits libraires et nous aurions dû le préciser dans le billet ! Il est vrai que dans le cadre d’une communication en ligne, il est plus simple de mettre un lien qui permet aux internautes de voir à quoi ressemble le livre et de l’acheter, où qu’ils se trouvent !

  8. Paul DaPonte dit :

    Si vous voulez que le blog soit réellement illisible, vous devriez diminuer la taille des caractères et utiliser un gris plus clair.

    • Sandrine dit :

      Bonjour Paul, nul besoin d’être aussi sarcastique ! Nous vous invitons à utiliser la fonction « zoom » de votre ordinateur de façon à agrandir les caractères. Bonne journée.

  9. vaucel dit :

    j aimerais avoir plus de renseignement

  10. Ellem dit :

    Belle idée! J’ai bcp de respect pour le projet voltaire et la qualité véhiculée… Mais « bouhhhh » à amazon!!! Pensez au super libraire près de chez vous… Bonne lecture à tous!

  11. Roch lachapelle dit :

    La curiosité me pousse à donner suite à votre proposition.
    J’aimerais connaître le prix à débourser pour ces exercices visuels sur le français.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *