Écrivain public et formatrice en écrits professionnels – certifiée experte en orthographe


Sylvie AZOULAY-BISMUTHSylvie AZOULAY-BISMUTH, écrivain public et formatrice en écrits professionnels a passé la Certification Voltaire et obtenu un niveau d’experte en orthographe. Ce niveau expert est important pour son activité.

Quel rôle joue l’orthographe dans votre activité ?

Écrivain public et formatrice en écrits professionnels depuis 7 ans, je me suis appuyée sur une longue et riche expérience en entreprise mais aussi sur une formation initiale littéraire et linguistique pour faire du maniement des mots, mon activité principale et favorite.

J’ai à cœur de défendre le « bien écrire » tout autant que le « bien parler » d’ailleurs et je suis ravie d’avoir la chance de pouvoir transmettre du savoir dans ces domaines.

Quand je ne suis pas dans une salle de formation, je prête ma plume à des personnes ayant besoin d’aide pour rédiger un courrier administratif, une lettre de motivation, voire construire un mémoire ou un roman.

Vous étiez-vous préparée avant de passer la Certification Voltaire avec des tests et des exercices d’orthographe ?

Lors du 1er test rapide d’orthographe, j’ai obtenu un score de 85 % de règles acquises. Après entraînement sur une semaine environ, j’ai obtenu un score de 952 /1000 à la certification. J’ai effectué au moins deux fois chaque niveau des entraînements Supérieur et Excellence, ce qui a représenté une quarantaine d’heures d’entraînement environ. Mon objectif était non seulement d’atteindre un bon score mais aussi de retenir durablement les règles que je ne maîtrisais pas parfaitement. Et avec le temps, je constate que la méthode est efficace !

Pourquoi avoir passé le certificat d’orthographe ?

Il m’a semblé tout naturel de me soumettre à la Certification Voltaire pour deux raisons :

– je suis formatrice en orthographe et cette certification fournit une garantie supplémentaire à mes clients et participants,

– j’ai souhaité prendre une part active dans ce beau projet qui est tout à fait en adéquation avec mes objectifs professionnels et mon souhait très cher de remettre l’orthographe à un bon niveau, en général.

Ce certificat d’orthographe vous semble-t-il important dans votre profession ?

J’ai des partenariats privilégiés avec d’importants organismes de formation et je souhaitais leur apporter une garantie supplémentaire pour leurs clients. L’un d’entre eux a d’ailleurs spontanément proposé de devenir centre d’examen pour la certification et m’accompagne au quotidien dans l’élaboration de nouveaux programmes de formation en lien avec l’orthographe.

Avez-vous des projets liés à l’orthographe ?

Dès septembre 2011, j’animerai une formation d’orthographe complémentaire pour se préparer à l’entraînement Projet Voltaire afin de donner plus de chances aux participants d’accéder à un bon score lors du passage de la certification (pour tout renseignement : [email protected]).


3 réponses à Écrivain public et formatrice en écrits professionnels – certifiée experte en orthographe

  1. Marie FRAISSE dit :

    Bonjour,
    Je suis très admirative de ce que vous faîtes pour parfaire votre orthographe et par voie de conséquence votre parler. J’aime le français, j’aime écrire des lettres ou autre sans faire de faute(mais j’en fait inévitablement). Je suis allée jusqu’au Bac sans l’obtenir et de ce fait, je me sens « nulle ». J’ai envie d’apprendre…et oui, même à mon âge (j’ai 50 ans). Je travaille dans la fonction publique au service du personnel et je me rends compte à quel point les gens comptent sur moi pour faire une demande écrite, pour leur donner des conseils dans divers domaines (toujours en passant par l’écriture). J’avais fait une demande il y a 5 ans dans la mairie où je travaillais afin de faire une formation d’écrivain public (dans le cadre du DIF) mais cela m’avait été refusé. Ne pouvant me payer cette formation à distance, j’avais renoncé. Et voilà, qu’aujourd’hui cette envie me reprend. Au delà de l’écriture (que j’aime mais dont je suis loin de maitriser), j’aime aider les gens. Je pense que ce métier est fait pour moi mais malheureusement, je ne peux pas financer ce projet. J’ai tellement envie de me lancer dans cette aventure que je cherche des solutions. Pensez vous que cette formation à distance puisse être prise en charge tout ou en partie par ma collectivité dans le cadre du CPF. Je sais que certains thèmes peuvent entrer dans ce cadre là mais en est il de même pour la formation dans sa globalité?? Pourriez vous me guider quant à ma demande? Est ce une bonne idée que de faire une formation à distance? Devrais je passer par un autre biais? Devrais je commencer par une autre formation que de m’attaquer à une formation complète d’écrivain public?
    Je suis tombée par hasard sur votre blog et franchement j’aime votre parcours et votre façon d’appréhender et de voir les choses.
    J’attends des conseils de votre part mais je comprendrais très bien que vous n’ayez pas le temps de me répondre.
    En tout état de cause, merci pour ce que vous faites et bonne continuation.
    Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *