La dictée de Bruno Dewaele à l’apérorthographe du Projet Voltaire


Lundi 18 janvier, les participants à l’apérorthographe du ProjetCapture d’écran 2016-01-20 à 20.40.50
Voltaire ont pu tester leurs connaissances en français en réalisant une dictée signée Bruno Dewaele. L’événement s’est tenu au Mastroquet, un bar à vin du IXe arrondissement de Paris, privatisé pour l’occasion.

Destinés aux fans des comptes Facebook et Twitter du Projet Voltaire, en particulier aux joueurs invétérés d’1FauteParJour, nos apérorthographes ont pour but de se rencontrer autour d’un verre ou d’une assiette, de discuter (pas que d’orthographe !) et de découvrir l’équipe du Projet Voltaire, le tout dans le rire et la bonne humeur.

Pour cette huitième édition, nous avions réservé une surprise aux participants. Ils pensaient simplement venir trinquer et grignoter ? Raté ! Nous les avons fait plancher sur une dictée concoctée par Bruno Dewaele, bien connu des fans du Projet Voltaire.

Comme à son habitude, notre champion du monde d’orthographe a rempli sa mission avec zèle et application. Sa dictée, de 109 mots précisément, a donné quelques sueurs froides aux concurrents, qui se sont néanmoins prêtés au jeu avec un plaisir non dissimulé.

Le grand gagnant, Clément B., est reparti avec un exemplaire dédicacé du livre Zéro faute grâce au cinéma de Sandrine Campese, paru aux Éditions de l’Opportun.

Au nombre des difficultés, nous avons relevé : une race américaine de poulet qui évoque un célèbre condiment, des cocktails aux noms exotiques, l’appellation savante (et quelque peu équivoque) de l’alternance d’un jour et d’une nuit, le « n’ » de négation, « quelque » adverbe et « quelque » adjectif, le subjonctif imparfait, et bien sûr : le participe passé suivi d’un infinitif.

Mais trêve de bla-bla ! Vous n’avez pas pu être des nôtres lundi dernier et vous trépignez d’envie de faire cette fameuse dictée ? Ça tombe bien, nous l’avons enregistrée exprès pour vous. Il suffit d’utiliser le lecteur ci-dessous. Pour interrompre la dictée et vous laisser le temps d’écrire, appuyez sur le bouton pause autant que vous le souhaitez.

À vos stylos, à vos claviers, et bonne dictée  !

Avez-vous réalisé un sans-faute ? Pour le savoir, rendez-vous sur ce billet : Correction de la dictée de Bruno Dewaele.


À propos de Sandrine

Contributrice et modératrice

3 réponses à La dictée de Bruno Dewaele à l’apérorthographe du Projet Voltaire

  1. Acedroger dit :

    Non mais c’est quoi ça, c’est dicté beaucoup trop vite, impossible de gratter en même temps, c’est n’importe quoi ça sert à rien pour le coup!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *