« De l’aborigène au zizi », le nouvel ouvrage décomplexé de notre expert Bruno Dewaele !


Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe et illustre membre du comité d’experts du Projet Voltaire, publie aux éditions Michel Lafon « De l’aborigène au zizi » : un nouvel ouvrage où il explore avec le sourire les subtilités de la langue française. Une balade décomplexée dans l’univers des mots, à ne pas rater !

Notre cde-laborigene-au-zizihampion du monde d’orthographe met une nouvelle fois son expertise au service de tous en proposant un ouvrage tout aussi instructif que décomplexé et drôle ! L’auteur nous livre avec pédagogie les pièges à éviter dans la langue française : « aromatique » se passe d’accent circonflexe contrairement à « arôme », « plus d’un » et « moins de deux » sont-ils suivis d’un verbe au pluriel ? …

Les nouvelles expressions qui font notre époque ne sont pas en reste ! « Djeun(e) », « casse-couilles » ou encore « en mode » trouvent leur place dans cet ouvrage d’un érudit résolument moderne.

L’objectif n’est pas ici de concurrencer les ouvrages spécialisés, mais de livrer d’une manière plus légère la richesse et la complexité de notre langue.

Une lecture pleine d’humour à retrouver sous le sapin !


6 réponses à « De l’aborigène au zizi », le nouvel ouvrage décomplexé de notre expert Bruno Dewaele !

  1. Claire dit :

    De aborigène à zizi.
    Le livre est sûrement très bien, mais comme Cano, pour le titre, ben, j’en pense que « pas glop ».

    • Sandrine dit :

      Bonjour Claire, si le premier mot abordé dans le livre est « aborigène » et le dernier est « zizi », le titre est plutôt fidèle au contenu ;-). Sachez que c’est généralement l’éditeur qui a le dernier mot concernant le titre, pas l’auteur ! Je pense au contraire que ce titre peut attirer l’œil et amuser les lecteurs. Bon week-end

  2. cano dit :

    je suis un aborigène
    et zizi qu’un mot d’argot
    BDM
    (bordel de merde)

  3. cano dit :

    Quand sur Fessebouk il y aura l’option « je n’aime pas » , ce sera une étape importante avant le « je ne sais pas »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *