Les assistantes juridiques certifient leur niveau en orthographe avec la Certification Voltaire


Les assistant(e)s juridiques certifient leur niveau en orthographe avec la Certification Voltaire.

Béatrice LEPERS, assistante juridique témoigne.

En quoi consiste votre travail ?

En tant qu’assistante juridique j’ai eu la possibilité et aussi la chance de pouvoir exercer mon métier dans des secteurs différents, aussi bien dans des Cabinets d’Avocats, des Études d’Administrateurs judiciaires et des Cabinets d’Expertise comptable.
Le travail que j’effectue est assez varié : je peux aussi bien faire un travail routinier comme préparer le courrier, y répondre et saisir des lettres qui me sont dictées et m’occuper des appels téléphoniques que pratiquer des tâches plus intellectuelles comme rédiger des rapports, des requêtes, des formalités, des procès-verbaux d’Assemblée Générale, des comptes-rendus de réunion, ainsi que bien évidemment, des tâches spécifiques aux divers secteurs d’activités.

Pourquoi avez-vous passé la Certification Voltaire ?

Depuis que je suis toute petite, j’ai une passion pour l’orthographe, mon entourage pourra vous dire que je suis très tatillonne dans ce domaine et c’est pourquoi j’ai été particulièrement ravie lorsque j’ai eu connaissance de cette Certification que je considère bien évidemment comme un challenge !
(Il faut dire que j’aime me lancer des défis : je n’ai pas toujours été assistante juridique. Auparavant, j’étais commerçante dans le secteur du jardin. J’ai repris des études de Droit en 2002 et j’ai obtenu ma Maîtrise quelques années plus tard à 48 ans.)
D’autre part, bien connaître l’orthographe va certainement devenir de plus en plus difficile pour les générations montantes. J’ai des enfants et des petits-enfants et je crains un peu pour ceux-ci un abandon progressif de toute notion d’orthographe dans les années qui viennent.

Ce certificat d’orthographe vous semble-t-il important sur le CV d’une assistante juridique ?

Dans le CV d’une assistante juridique et dans tout CV. Le but de cette Certification n’est-il pas, principalement, d’être une garantie pour un employeur potentiel ?

Vous étiez-vous entraînée pour cette certification ?

Non, hélas car je n’ai pas eu le temps.
Je le regrette car j’aurais aimé bien évidemment avoir plus de points… J’ai été à la fois ravie et déçue, mais je recommencerai bien évidemment !
Ceci dit, si je ne me suis pas entraînée spécialement pour cette certification, je considère que je le fais un peu chaque jour dans mon travail et dans ma vie quotidienne. L’orthographe apporte régulièrement son lot de surprises et j’aime encore les découvrir et les assimiler.

Comment avez-vous connu la Certification Voltaire ?

En consultant, comme je le fais souvent, le site juridique  « Le Village de la Justice »
J’ai été tout de suite séduite…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *