Les gagnants du concours « Une Faute Par Jour » sur Twitter du 29 décembre au 2 janvier 2015


Nous profitons de cet espace pour vous adresser à tous nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2015 qui débute. Nous espérons qu’elle sera placée sous le signe de l’orthographe et de la bonne humeur.

Voici la liste des 10 premiers de notre 133e concours d’orthographe « Une Faute Par Jour » sur Twitter, pour la semaine allant du lundi 29 décembre au vendredi 2 janvier.

Pour la douzième fois de l’histoire de notre jeu, c’est LaurentBauer qui remporte notre concours. Il s’impose ainsi parmi les plus grands joueurs de « Une Faute Par Jour » sur Twitter. Nous lui adressons toutes nos félicitations !

Cependant, comme le stipulent nos règles, LaurentBauer ne peut pas bénéficier une nouvelle fois du lot en jeu, qui échoit de ce fait au quatorzième du classement de la semaine : louisa79bz. Bravo à elle, qui se voit donc offrir un accès gratuit au Certificat Voltaire.

À noter : parmi les 52 classés cette semaine, les 14 premiers ont fait un sans-faute.

1:@LaurentBauer,
2:@Chardonneret56,
3:@eMmAMessanA,
4:@goldorthographe,
5:@YanYannoche,
6:@christiancrozes,
7:@01Ktim,
8:@SacripAnne,
9:@JeanPhiD,
10:@Pludfote

Les 20 suivants :

11:@noecendrier, 12:@Geraldine_Alix, 13:@Dicomaniaque, 14:@louisa79bz, 15:@kthy972, 16:@Krysscool1, 17:@MariiedB, 18:@ludovictant, 19:@_meriem, 20:@VincentPontoise, 21:@Rej86120, 22:@SamaOGER, 23:@TheNewMe007, 24:@Aliceprofdoc, 25:@RollaNaranjito, 26:@idemaublanc, 27:@SochiPanama, 28:@samhy, 29:@Clow_S, 30:@Salomerainbow

Pour rappel, les règles de notre jeu sont accessibles sur notre blog.
Nous félicitons l’ensemble des participants et encourageons tout le monde pour le prochain concours d’orthographe, qui débute lundi 5 à 9 heures. Rendez-vous sur le fil Twitter de @1FauteParJour… sans faute !


À propos de Erick

Community Manager.

2 réponses à Les gagnants du concours « Une Faute Par Jour » sur Twitter du 29 décembre au 2 janvier 2015

  1. Langlois Emma dit :

    Bonjour/bonsoir,
    Je suis lycéenne, et comme certaines classes de mon lycée, j’ai pu avoir connaissance et participer au projet Voltaire. Je trouve ce projet très louable, d’autant qu’il est très clair, fluide et accessible à tous. Seulement voilà, après voir terminé les deux séries « Express », je vais consulter les modalités de téléchargement des autres séries (je me doutais bien qu’elles n’étaient pas gratuites) ; je fais alors face à des prix tout simplement déraisonnables.
    Que les autres séries ne soient pas gratuites, je vous l’accord entièrement (même si le projet en lui-même perd de son intérêt et de sa crédibilité, d’autant plus pour les séries destinées aux collégiens et aux lycéens ; les professionnels de la langue, je ne dis pas), mais à des prix aussi faramineux et déroutants, je trouve qu’il est honteux de mettre « la réussite de l’orthographe » en avant.
    Alors je conçois que la conception d’un tel site demande de l’argent, tout comme la mise en place d’un certificat, mais quarante euros pour sept petites séries d’une trentaine de questions, qu’il est possible de retrouver à de nombreux endroits sur Internet et sur des manuels scolaires, je trouve que c’est du grand n’importe quoi. La théorie est louable, maintenant il s’agit de l’appliquer. Un certificat (en orthographe de la langue française, en plus !) ne devrait pas demander de débourser tant d’argent. De plus, un des mots d’ordre de l’éducation, en France tout du moins, est l’accessibilité à tous, et ce projet ne le montre pas vraiment.
    Voilà, désolée pour l’avis quelque peu tranché, je ne savais pas où le poster autrement qu’ici.
    Bonne journée/soirée,
    Emma.

    • Sandrine dit :

      Bonsoir Emma et merci de votre intérêt. Nos tarifs sont justifiés par l’ambition de notre programme d’entraînement. Il y a un moteur d’ancrage mémoriel qui s’adapte automatiquement à l’apprenant avec des vidéos, des fiches de cours, des astuces partagées, des indices automatiques, des révisions automatiques… L’investissement de Projet Voltaire au service de l’orthographe est total. Ce qui est regrettable, en revanche, c’est qu’une lycéenne comme vous doive acheter le Projet Voltaire pour parfaire sa formation alors que de nombreux lycées, via une licence « établissement » au tarif très avantageux, le proposent à leurs élèves sans que ces derniers n’aient à payer quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *